Kondur Top Coupable 6 Fevrier 1458

Procès ayant opposé Kondur au Duché d'Orléans (Domaine Royal)

Juge : Balthazar!
Procès instruit par : Petrus59

Accusé : Kondur
Accusation : Trouble à l'ordre public

Témoins de l'accusation : Néant

Témoins de la défense : Néant

Sanction prononcée par la Cour : 130 écus d'amende et 3 jours de prison.

Minutes du procès

Acte d'accusation

Le 19 du mois de janvier de l'An de grâce 1458,

Procureur Orleans: Petrus59
Juge Orléans : Balthazar!

Accusé : Kondur
Victimes : Guston , Damegnime

Dans la nuit du 07 au 08 janvier, entre Montargis et Conflans, Messire Guston et sa compagne, Dame Damegnime, ont été sauvagement attaqués par le prévenu, le sieur Kondur, lequel était d'ailleurs accompagné d'un complice, Atila1, déjà traduit en justice et en cours de procès pour les mêmes faits.

Bien que s'étant courageusement défendues, les victimes ont été battues, laissées pour mortes, inanimées dans un champ et détroussées de leurs biens, soit : 300 écus, 3 seaux cerclés, 1 couteaux, une hache, 5 pains et 5 morceraux de viande pour Messire Guston
et :
161 écus 10 légumes 4 sacs de blé 5 morceaux de viandes pour Damegnime.

Voici les différentes preuves :

[img]Concernant Guston :
http://nsa10.casimages.com/img/2010/01/08/100108020815604910.jpg[/img]
[img]http://nsa10.casimages.com/img/2010/01/11/100111023549211368.jpg[/img]

Concernant Damegnime :
[img]http://nsa11.casimages.com/img/2010/01/08/100108070139317628.jpg[/img]
[img]http://nsa11.casimages.com/img/2010/01/11/100111023333538841.jpg[/img]

Figurez-vous, Monsieur le Juge, que les victimes ont pu faire des descriptions très précises des agresseurs, voici celle de Kondur :
[img]http://nsa10.casimages.com/img/2010/01/08/100108021130394981.jpg[/img]

Les faits parlent d'eux-mêmes.

Je ne peux que rappeler les lois de notre duché :

Grand coutumier Orléanais
LIVRE III : DU DROIT PENAL :
Article XVIII :
Trouble à l'ordre public:
Se rend coupable de Trouble à l'ordre publique:
-Toute personne perturbant la sécurité, la salubrité et la tranquillité d'une cité de l'Orléanais ou du Duché d'Orléans.
-Toute personne se révoltant contre une mairie sans l'aval de la Chambre des Elus.
-Toute personne usant de la violence physique en taverne.
-Toute personne insultant, menaçant un sujet orléanais et/ou faisant pression sur un sujet Orléanais
-Toute personne insultant, menaçant un sujet orléanais et/ou faisant pression sur un élu ou un représentant de l'ordre de l Orléanais
-Toute personne usant de diffamation
-Tout personne usant de la force afin de s'octroyer les possessions d'autrui (racket).
-Toute personne incitant à commettre un crime ou un délit.

Je laisse la parole à la défense.

Première plaidoirie de la défense

La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Réquisitoire de l'accusation

Monsieur, le Juge,

L'accusé ne s'est pas présenté… Est-ce vraiment bien étonnant… Son attitude n'est pas sans rappeler celle de quelqu'un d'autre, très proche de lui. Tout cela ne m'étonne guère en fait…

Les faits sont plus qu'établis à son encontre, incontestables, d'une gravité particulièrement extrême même; et j'en conclus que l'accusé a préféré tenter de se soustraire à ses responsabilités et au jugement du Tribunal.

Le préjudice de Messire Guston et de Dame Damegnime peut-être estimé aux environ de 1.000 écus au total. Je n'ai aucune illusion uant à un éventuel remboursement du préjudice par l'accusé.

En conséquence, je requiers une sanction particulièrement sévère. En l'espèce, une amende de 500 écus et une peine de 10 jours de prison fermes, assortis d'une interdiction définitive du Duché.

Dernière plaidoirie de la défense

La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Verdict de la Cour

Messire Kondur,

Attendu les divers témoignages et preuves apportées par les plaignants.
Attendu votre absence à votre procès.
Attendu le réquisitoire du procureur.
Attendu qu'il ne peut être établi que vous disposiez encore des fonds nécessaires au paiement de l'amende requise par la partie civile.

Nous Balthazar! juge d'orléans, vous déclarons COUPABLE des faits qui vous sont reprochés et vous condamnons à 130 écus d'amende et 3 jours de prison.

Gardes ! emmenez le condamné.

Faict à Orléans le 6 février 1458
Balthazar! juge d'orléans

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License